Tout savoir sur le bois de chauffage

par le

Bien que l’utilisation du bois pour le chauffage s’estompe au fur et à mesure où les années défilent, il faut quand même admettre que cette matière est toujours adoptée par certains. Très économiques, les bois de chauffage disposent plus d’avantages que nous ne le pensions souvent. C’est justement pour cette raison qu’on a maintenant cet article exclusivement dédié à ce sujet.

Comment vérifier le séchage du bois ?

Tous les utilisateurs quotidiens ou fréquents savent combien le séchage est important pour les bois de chauffage. En effet, en termes de rendu énergétique, ce séchage est très crucial étant donné que la présence de l’eau dans le bois peut absorber beaucoup d’énergie lors de la combustion. Dans ce contexte, le maximum d’humidité que l’on peut tolérer pour un bois de séchage c’est d’environ 20 %. Pour votre information chez les bois verts fraîchement abattus, ce taux est de 50 %.

Cependant, pour avoir de brises bien étincelantes, un bois bien sec c’est l’essentiel, mais ce n’est pas suffisant. En effet, il faut également d’essences de bonne qualité, chêne, charme ou hêtre. Le bois doit également être bien installé et un ramonage régulier est nécessaire.

Qu’en est-il de l’économie du bois de chauffage ?

L’une des principales raisons qui poussent les foyers à miser sur le bois de chauffage, c’est la question financière. Mais est-ce vraiment économique ? Si l’on croit aux chiffres donnés par le ministère de l’Économie en 2005, le prix kW/h du bois toutes taxes comprises coûte généralement environ 1,75 centime d’euros, tandis que ce coût peut s’élever jusqu’à 4,39 pour le gaz, 6,82 pour le fioul domestique et 10,3 centimes.

Au vu de ces chiffres, on ne peut rien douter, le bois de chauffage est nettement plus économique en comparaison avec d’autres sources de chaleur que l’on utilise généralement dans les foyers.

Quelle est la signification de pellets et granulés de bois ?

C’est une question que les novices se posent toujours lorsqu’ils envisagent de remplacer leurs appareils de chauffage énergivores par un modèle qui fonctionne avec du bois de chauffage. Sachez alors que le pellet est aussi un combustible que l’on obtient du compactage des résidus de scieries à savoir des poussières, écorces, des résineux ou encore des feuillus.

Le pellet reprend la forme des granulés avec sa dimension d’environ 5/6mm. Ce dernier est un peu comme la bûche calorifique, même s’il a quelques propriétés propres à lui. En effet, sa consommation se développe fortement.

Vous aimerez aussi